Suivez-nous sur

Santé

Selon la science, voici la boisson anti-graisse abdominale la plus efficace

Publié le

sur

Si vous souhaitez perdre le gras du ventre, on a la solution pour vous ! Cette boisson anti-graisse abdominale serait la meilleure d’après une récente étude.

Pour avoir un ventre plat, il n’y a qu’une règle : éliminer la graisse abdominale. En plus de gâcher notre silhouette de rêve, elle s’avère être dangereuse pour la santé. Toutes les raisons sont réunies pour s’en débarrasser ! Située au niveau de la ceinture abdominale, sous le muscle, elle protège certains organes mais ne doit pas s’accumuler en grande quantité. Sinon cette dernière peut provoquer du diabète mais aussi des problèmes cardio-vasculaires.

Si son apparition est souvent génétique ou héréditaire, d’autres facteurs peuvent en être la cause comme la sédentarité, une consommation excessive d’alcool, le manque de sommeil, le manque d’activité physique ou encore une mauvaise alimentation.

Quelle est la meilleure boisson pour perdre le gras du ventre ?

Perdre le gras du ventre n’est pas chose facile. Mais pas impossible ! « Si nous consommons plus de calories ou d’énergie que notre corps n’en a besoin, nous prendrons du poids et nous pourrons gagner de la graisse abdominale. Tandis que si nous consommons moins de calories, nous perdrons du poids et pourrions perdre de la graisse du ventre », explique la diététicienne Rebeca Stevenson. L’idée est donc d’avoir une activité physique régulière et surtout une alimentation équilibrée.

Publicité

D’après des scientifiques, il y a certains aliments à privilégier pour éliminer la graisse abdominale plus rapidement. L’ail et le miel sont tous les deux riches en allicine, un composé organo-sulfuré qui aide à la perte de poids. Et si l’on mélange ces deux ingrédients ensemble, on obtient une boisson anti-graisse abdominale efficace ! Pour cela, rien de plus simple, placez 130 grammes d’ail épluché et 235 grammes de miel dans un bocal que vous laissez reposer pendant plus de 48h à température ambiante. Ensuite, il ne vous reste plus qu’à utiliser ce mélange dans vos recettes de cuisine ou tout simplement le boire avec de l’eau chaude. Si le goût laisse à désirer, son efficacité peut vous surprendre…

La graisse abdominale, c’est quoi ?

Pour avoir un ventre plat, il n’y a qu’une règle : éliminer la graisse abdominale. En plus de gâcher notre silhouette de rêve, elle s’avère être dangereuse pour la santé. Toutes les raisons sont réunies pour s’en débarrasser ! Située au niveau de la ceinture abdominale, sous le muscle, elle protège certains organes mais ne doit pas s’accumuler en grande quantité. Sinon cette dernière peut provoquer du diabète mais aussi des problèmes cardio-vasculaires.

La meilleure boisson pour perdre le gras du ventre

D’après des scientifiques, il y a certains aliments à privilégier pour éliminer la graisse abdominale encore plus rapidement. L’ail et le miel sont tous les deux riches en allicine, un composé organo-sulfuré qui aide à la perte de poids. Et si l’on mélange ces deux ingrédients ensemble, on obtient une boisson anti-graisse abdominale efficace !

Cette boisson anti-graisse est la plus efficace

Pour cela, rien de plus simple, placez 130 grammes d’ail épluché et 235 grammes de miel dans un bocal que vous laissez reposer pendant plus de 48h à température ambiante. Ensuite, il ne vous reste plus qu’à utiliser ce mélange dans vos recettes de cuisine ou tout simplement le boire avec de l’eau chaude. Si le goût laisse à désirer, son efficacité peut vous surprendre…

Grazia.fr/ perfection243.net

Publicité
Publicité

Actualités

RDC : Félix Tshisekedi lance le projet de modernisation de la Maternité de Kintambo à Kinshasa pour améliorer les soins maternels

Publié le

sur

Rédigé par

Le Président Félix Tshisekedi a marqué le début des travaux de modernisation de la Maternité de Kintambo lors d’une cérémonie tenue ce mercredi à Kinshasa. La maternité, érigée en 1952, sera soumise à une réhabilitation complète ainsi qu’à la construction d’un nouvel immeuble pour répondre aux besoins actuels.

Le Dr Brigitte Tupela, médecin-directeur de l’hôpital de Kintambo, a souligné l’importance de ce projet en déclarant que cela offrirait aux mères des conditions optimales pour accoucher et assurerait un environnement sûr pour les nouveau-nés. Elle a exprimé sa gratitude au Chef de l’État pour cette initiative qui répond à un besoin crucial dans le domaine de la santé maternelle et infantile.

Ce projet de modernisation est également marqué par une approche novatrice en matière d’emploi. Les travaux seront réalisés par les « Bâtisseurs de la nation », un groupe de jeunes anciennement impliqués dans des activités délictueuses, mais qui ont depuis été réhabilités et formés par le Service National.

Le Général-Major Jean-Pierre Kasongo, Commandant du Service National, a souligné la fierté de ces jeunes de contribuer activement au développement du pays, démontrant ainsi les efforts concertés pour réintégrer les individus dans la société et les engager positivement dans la construction de l’avenir de la République démocratique du Congo.

Delphin Kankolongo

Publicité
Continuer la lecture

Actualités

Ituri : 1950 ménages déplacés reçoivent une aide humanitaire cruciale de l’UNICEF et de l’ONG PPSSP

Publié le

sur

Rédigé par

Dans la province troublée de l’Ituri, en République démocratique du Congo, l’assistance humanitaire s’organise pour répondre aux besoins urgents des populations déplacées. Suite aux récents conflits communautaires et aux incursions des miliciens de la CODECO, près de 1950 ménages ont été contraints de quitter leurs foyers dans la région de Mahagi. Face à cette crise, l’UNICEF, en collaboration avec l’ONG Programme de promotion de soins de santé primaire (PPSSP), a lancé une initiative de secours visant à fournir une aide essentielle à ces communautés vulnérables.

Les articles ménagers distribués comprennent des éléments de première nécessité tels que des sceaux, des bidons, du savon à lessive, des serviettes hygiéniques pour les femmes en âge de procréation, ainsi que des moustiquaires. Pour ces familles déplacées, ces articles représentent bien plus que des biens matériels ; ils sont le symbole d’un espoir renouvelé et d’une aide tangible dans leur lutte pour reconstruire leur vie dans des conditions précaires.

Trésor Muyumba, le chargé de communication de l’ONG PPSSP, souligne l’urgence de cette assistance, affirmant que la population déplacée était véritablement dans le besoin, ayant tout abandonné en fuyant les violences. Cette distribution d’aide humanitaire vise à offrir un soutien minimal pour permettre à ces familles de recommencer une nouvelle vie, même dans des circonstances difficiles.

Les bénéficiaires expriment leur gratitude envers les organisations humanitaires pour cette assistance vitale. Une femme déplacée témoigne de l’impact de ces gestes de solidarité, soulignant la valeur des pagnes, des casseroles et des serviettes hygiéniques reçus. Ces articles contribuent à soulager une partie du fardeau qui pèse sur ces familles déplacées et leur offrent un semblant de normalité dans des temps troublés.

En parallèle, l’UNICEF a également entrepris des efforts pour fournir un soutien supplémentaire à la communauté déplacée en fournissant des outils tels que des scies à bois, des marteaux et des pioches. Ces équipements permettront à la population locale de construire des latrines et de réaliser d’autres travaux communautaires essentiels pour leur bien-être général.

Delphin Kankolongo

Continuer la lecture

Actualités

Le FONAREV et la CFRD unissent leurs forces pour aider les populations vulnérables en RDC

Publié le

sur

Rédigé par

La Direction Générale du FONAREV a récemment accueilli une délégation de la Fondation Chinoise pour le Développement Rural (CFRD), dirigée par M. Wu Peng, dans le but de discuter d’une collaboration visant à améliorer les conditions de vie des populations vulnérables en République Démocratique du Congo (RDC).

Depuis près de trente ans, la CFRD s’investit dans l’amélioration des conditions de vie rurales à travers 28 pays, en travaillant en étroite collaboration avec les Nations Unies et en initiant des projets visant des objectifs ambitieux tels que l’éradication de la pauvreté et la promotion de la santé.

L’objectif principal de la réunion entre le FONAREV et la CFRD était de poser les bases d’une collaboration stratégique pour intensifier les actions en faveur des populations vulnérables en RDC.

Forte de son expertise reconnue dans le soutien aux populations vulnérables, la CFRD envisage de mettre en place un partenariat stratégique avec le FONAREV afin d’accroître l’impact de leurs initiatives en RDC.

Cette rencontre entre le FONAREV et la CFRD ouvre la voie à une collaboration prometteuse visant à améliorer les conditions de vie des populations vulnérables en RDC, démontrant ainsi l’importance de la coopération internationale dans la lutte contre la pauvreté et la promotion du bien-être.

Delphin Kankolongo

Continuer la lecture

Actualités

Sud-Kivu : 14 membres d’une famille perdent la vie à Bunumbu suite à une tragique intoxication alimentaire

Publié le

sur

Rédigé par

Un drame a frappé le village de Bunumbu, situé dans le groupement de Lugendo, territoire de Kabare Nord au sud Kivu en République Démocratique du Congo (RDC). Vendredi dernier, 14 membres d’une même famille, dont 12 enfants, ont perdu la vie dans des circonstances tragiques.

Selon les proches des victimes, l’incident aurait été provoqué par une intoxication alimentaire survenue après la consommation de bouillie de manioc. Les victimes ont rapidement ressenti des troubles au niveau du ventre, certains développant des symptômes tels que la diarrhée, qui ont malheureusement conduit à leur décès.

Le village de Bunumbu, situé dans le paisible groupement de Lugendo, est l’un des territoires réputés pour sa tranquillité au sein du territoire de Kabare. Les habitants de cette région sont principalement des familiers, ce qui rend cette tragédie d’autant plus dévastatrice pour la communauté locale.

Les autorités locales ont été alertées et ont commencé à enquêter sur les circonstances exactes de cette tragédie. Les premiers éléments suggèrent une possible contamination de la bouillie de manioc, un aliment de base dans la région.

Cette incident met en lumière l’importance cruciale de garantir la sécurité alimentaire dans les communautés, en particulier dans des zones où certaines pratiques traditionnelles peuvent parfois poser des risques.

Les autorités locales et les organisations de santé devraient intensifier les efforts pour sensibiliser la population sur les bonnes pratiques alimentaires et assurer une surveillance accrue de la qualité des denrées alimentaires.

Delphin Kankolongo

Publicité
Continuer la lecture

Actualités

Solidarité Internationale : L’OMS Livre 23 Tonnes de Fournitures Médicales pour Atténuer la Crise au Nord-Kivu

Publié le

sur

Rédigé par

Dans une tentative courageuse de répondre à la montée de la violence au Nord-Kivu, en République démocratique du Congo, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a livré 23 tonnes de fournitures médicales aux structures sanitaires de la région. Cette initiative s’inscrit dans un effort concerté visant à soigner les blessés de l’escalade de violence tout en faisant face à la menace persistante du choléra.

Les fournitures médicales, acheminées avec le soutien crucial du Fonds central d’intervention d’urgence (CERF), viennent compléter les 12 tonnes déjà livrées précédemment. Ces ressources médicales devraient jouer un rôle vital dans la sauvegarde des vies touchées par les récentes hostilités dans la région.

Le Nord-Kivu, confronté à une escalade de violence, nécessite une réponse humanitaire rapide et coordonnée. Les équipes médicales sur le terrain seront en mesure de renforcer leurs capacités grâce à ces fournitures, fournissant ainsi des soins essentiels aux blessés et aux personnes touchées.

En outre, la livraison de ces fournitures médicales vise également à contrer la menace du choléra, une maladie grave qui peut se propager rapidement en situations d’urgence humanitaire. En dotant les structures sanitaires des moyens nécessaires, l’OMS contribue activement à prévenir et à traiter les cas de choléra, protégeant ainsi la population vulnérable de cette maladie potentiellement mortelle.

Delphin Kankolongo

Continuer la lecture

Actualités

Nord-Kivu en détresse : Le CICR sonne l’alerte face à l’horreur des frappes et au flux de victimes

Publié le

sur

Rédigé par

Dans un récent rapport, le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) met en lumière la détérioration dramatique de la situation humanitaire dans la province du Nord-Kivu, en République démocratique du Congo (RDC). Les victimes des frappes dans la région du Masisi endurent un calvaire poignant, marqué par des déplacements d’urgence, la séparation de proches, et des blessures graves nécessitant des interventions chirurgicales complexes, voire des amputations.

L’hôpital Ndosho, soutenu par le CICR à Goma, fait face à un afflux quotidien de civils blessés, dont de nombreux enfants. Avec plus de 130 lits, soit plus du double de sa capacité normale, l’établissement doit installer des lits sous des tentes pour répondre à la demande croissante. Des patients, arrivant sur des motos ou en transport public depuis les zones de conflit, témoignent de la complexité des défis humanitaires dans la région.

L’utilisation d’armes lourdes, ciblant délibérément des civils, marque une nouvelle phase alarmante du conflit armé dans l’est de la RDC, selon le CICR. La hausse brutale du nombre de civils blessés par ces engins, notamment des femmes et des enfants, est décrite comme sans précédent et extrêmement préoccupante.

Robert Mardinix, directeur général du CICR, exprime son inquiétude face à cette situation exceptionnelle : « Ce à quoi nous assistons actuellement dans l’est de la RDC est sans précédent et extrêmement préoccupant à bien des égards. Suite à la récente flambée des hostilités début février, des centaines de civils gravement blessés, dont beaucoup de femmes et d’enfants, ont afflué vers les établissements de santé du Nord-Kivu – 40 % avaient été victimes de bombardements ou d’autres armes lourdes utilisées dans des zones urbaines densément peuplées. Cette nouvelle dynamique vient accentuer la profonde souffrance de si nombreux civils déjà accablés par des décennies de conflit. »

Le CICR appelle à une action internationale urgente pour mettre fin à la violence contre les civils, assurer l’accès humanitaire aux zones touchées, et fournir un soutien médical crucial pour répondre à la crise humanitaire croissante au Nord-Kivu. La communauté internationale est interpellée afin d’apporter des solutions concrètes pour mettre fin à cette escalade alarmante du conflit et soulager la souffrance des populations vulnérables.

Delphin Kankolongo

Continuer la lecture

Actualités

Choléra en RDC en 2023 : 53 140 Cas, 441 Décès – Une Crise Sanitaire Exigeant une Action Concertée en 2024

Publié le

sur

Rédigé par

Un rapport récent du Ministère de la Santé publique de la République démocratique du Congo (RDC) a révélé des chiffres inquiétants en ce qui concerne le choléra dans le pays en 2023. Avec un total de 53 140 cas notifiés, la maladie a engendré 441 décès, marquant ainsi un taux de létalité de 0,83%.

La Direction de surveillance épidémiologique de la direction générale de lutte contre la maladie du ministère de la Santé publique, Hygiène et Prévention, a souligné que ces chiffres représentent une menace sérieuse pour la santé publique en RDC. Les provinces les plus touchées par cette épidémie sont le Nord-Kivu, le Sud-Kivu, le Tanganyika, le Haut-Katanga, le Sankuru et le Lualaba.

Le Nord-Kivu et le Sud-Kivu, en particulier, semblent être les épicentres de cette crise sanitaire, nécessitant une attention immédiate et des mesures ciblées pour endiguer la propagation du choléra. La prévalence de la maladie dans ces régions met en lumière la nécessité d’une réponse urgente, tant du point de vue médical que de celui des infrastructures sanitaires.

Le gouvernement, en collaboration avec des organismes de santé internationaux, doit intensifier ses efforts pour contenir cette épidémie et fournir des ressources adéquates pour le traitement des patients. La sensibilisation publique sur les pratiques d’hygiène, l’accès à l’eau potable et la gestion des déchets devraient également être des priorités dans la lutte contre le choléra.

Perfection243

Continuer la lecture

Actualités

RDC : En Marche Vers l’Immunité Collective – Les Équipes de Terrain Accélèrent l’Intégration du Vaccin Covid-19

Publié le

sur

Rédigé par

Dans le cadre de l’intégration du paquet complet de lutte contre la Covid-19, le déploiement des équipes de terrain s’est concrétisé dans les provinces de la République démocratique du Congo (RDC). L’Institut national de santé publique (INSP) a annoncé que cette initiative vise à rendre effective l’intégration du vaccin contre la Covid-19 dans le système de santé à travers le pays.

Le Dr Dieudonné Mwamba Kazadi, directeur général de l’INSP, a affirmé que les équipes sont actuellement sur le terrain, opérant au niveau des provinces et des zones de santé. Il a souligné l’importance de cette démarche pour assurer une mise en œuvre efficace du programme élargi de vaccination (PEV), qui a intégré le vaccin contre la Covid-19 dans la vaccination de routine.

« Le programme élargi de vaccination a été adapté pour inclure le vaccin contre la Covid-19, en prenant en compte les personnes cibles telles que celles vivant avec des comorbidités, le personnel de santé et les individus de plus de 55 ans », a précisé le Dr Kazadi. Cette approche ciblée vise à protéger les populations les plus vulnérables face à la pandémie.

Cette initiative représente une avancée significative dans les efforts continus pour contenir la propagation du virus en RDC. En intégrant la vaccination contre la Covid-19 dans les soins de santé primaires, le pays renforce sa capacité à atteindre un plus grand nombre de citoyens, contribuant ainsi à l’immunité collective.

Le Dr Kazadi a souligné l’engagement des équipes sur le terrain, mettant en avant leur rôle crucial dans la mise en œuvre réussie de cette stratégie nationale. Alors que le monde continue de lutter contre la pandémie, la République démocratique du Congo s’affirme comme un acteur déterminé dans la protection de la santé publique, déployant des mesures proactives pour garantir une réponse robuste contre la Covid-19.

Perfection243.net

Continuer la lecture

Actualités

Eau Potable et Prévention du Choléra : Des Gestes Simples pour une Communauté en Santé

Publié le

sur

Rédigé par

Le Programme Élargi de Vaccination de la République démocratique du Congo (PEV) joue un rôle crucial dans la protection de la population contre diverses maladies. Cependant, il est essentiel de reconnaître que la prévention du choléra ne se limite pas uniquement à la vaccination. La consommation d’eau potable est une pierre angulaire de cette lutte, agissant comme une barrière supplémentaire pour protéger notre santé, celle de nos familles et de nos communautés.

Voici quelques conseils pratiques pour une consommation d’eau saine 🚰 :

  1. Choisissons l’eau potable : Optons toujours pour de l’eau traitée ou bouillie. La purification de l’eau est une étape cruciale pour éliminer les contaminants et assurer sa sécurité pour la consommation.
  2. Ne buvons pas d’eau provenant de sources non sûres : Évitions les sources d’eau douteuses ou non testées. La provenance de l’eau que nous consommons est fondamentale pour éviter les risques de contamination.
  3. Assurons-nous que nos réservoirs d’eau sont propres et bien entretenus : Veillons à la propreté et à l’entretien régulier de nos réservoirs d’eau pour prévenir la croissance de bactéries et de contaminants.

En partageant ces informations avec nos proches, nous contribuons à sensibiliser notre communauté à l’importance de l’eau potable dans la prévention du choléra. Ensemble, en adoptant des pratiques simples mais efficaces, nous renforçons la résilience de nos communautés face aux maladies d’origine hydrique. 💙

Perfection243

Publicité
Continuer la lecture

Actualités

“Crise alimentaire en RDC, Plus d’1,1 million d’enfants et 605 000 femmes enceintes en danger de malnutrition aiguë”

Publié le

sur

Rédigé par

Dans une situation alarmante, plus de 1,1 million d’enfants âgés de 6 à 59 mois et environ 605 000 femmes enceintes ou allaitantes sont confrontés ou devraient être confrontés à des niveaux élevés de malnutrition aiguë en République démocratique du Congo (RDC) entre juillet 2023 et juin 2024. Cette préoccupation majeure inclut environ 254 000 enfants gravement sous-alimentés, signalant une crise humanitaire croissante dans certaines parties du pays.

L’analyse, bien que partielle, couvrant 122 zones de santé sur 519 analysées, offre un aperçu de la gravité de la malnutrition aiguë dans les zones de santé les plus touchées en RDC. Actuellement, 31 zones de santé sont en Phase 3 de l’IPC AMN (Sérieuse) et 6 sont en Phase 4 de l’IPC AMN (Critique) pour la période de juillet à décembre 2023. Les projections pour janvier à juin 2024 indiquent une détérioration de la situation, avec 9 zones en Phase 4 et 40 en Phase 3.

Les principales causes de malnutrition aiguë dans les zones en Phase 3 ou Phase 4 de l’IPC AMN sont multiples. Elles comprennent la mauvaise qualité des aliments due aux pratiques d’alimentation inadéquates des enfants (ANJE), l’insécurité alimentaire aiguë, les niveaux élevés de maladies infantiles telles que la fièvre et la diarrhée, le manque d’hygiène (inaccessibilité à des installations sanitaires adéquates), un accès très faible à l’eau potable et les effets négatifs de la situation sécuritaire, entraînant des déplacements massifs de population.

Face à cette crise imminente, des mesures urgentes et concertées sont nécessaires pour atténuer les souffrances des populations touchées et prévenir une détérioration encore plus grave de la situation humanitaire en RDC. La coopération internationale, les organismes humanitaires et les autorités locales doivent unir leurs efforts pour fournir une assistance immédiate en matière de nutrition, de sécurité alimentaire, d’hygiène et d’accès à l’eau, tout en s’attaquant aux causes fondamentales de cette crise complexe.

Perfection243.net

Continuer la lecture

Les plus lus